Séance point de vue E 107

Analyse esthétique : Souriez, vous êtes soignés !

Samedi 30 novembre 2019 – 9.00-10.30
Amphi bordeaux niveau 3
Responsable scientifique : Thomas Sastre

Smile design : pour qui ? pour quoi ?

Conférenciers :Christelle Giacomelli, Dominique Vinci.

Depuis plusieurs années, les projets esthétiques (ou smile design) font l’objet de nombreuses publications. Fortement plébiscités mais également très décriés, qu’en est-il réellement ? Sont-ils réservés aux seules réhabilitations esthétiques? Leur utilisation peut-elle être élargie? 

Christelle Giacomelli, Dentiste ; Dominique Vinci, Prothésiste, Membres de Sens !, groupe d’experts internationaux en dentisterie digitale, feront le point sur les smile design et leurs différentes applications dans un exercice d’omnipratique. 

Après un rapide rappel sur les principes d’élaboration des smile design, ils démontreront que, loin de la standardisation du sourire si souvent avancée par leurs détracteurs, la réflexion qui y conduit est au contraire une véritable personnalisation du sourire en fonction des critères esthétiques propres à chaque patient. 

Bien que basé sur les dents antérieures du maxillaire supérieur, le projet esthétique ainsi composé, permet au praticien une analyse plus globale , notamment dans les cas de perturbation du plan occlusal, par exemple lors de parafonctions (bruxisme, érosion, …).  

Cette analyse, n’échappe pas non plus au patient. Le smile design devient alors un magnifique moyen de communication avec nos patients, qui perçoivent ainsi rapidement les problématiques de leur traitement. 

Grâce aux outils numériques qui intègrent cette fonctionnalité, nos patients  peuvent facilement se projeter dans leur « nouveau sourire », même si cela ne nous dispense pas d’une validation  clinique en 3D par un masque (ou mock-up) positionné en bouche. 

Les conférenciers mettront en lumière le fait que l’utilité du smile design ne s’arrête pas au diagnostic. 

C’est également un trait d’union entre les différentes spécialités de notre profession. 

Christelle Giacomelli et Dominqiue Vinci décriront son utilisation en synergie avec le spécialiste en orthodontie ou en implantologie par exemple faisant ainsi apparaitre que les objectifs de traitement sont ainsi clairement définis entre les différents correspondants et ce afin d’optimiser les résultats. 

Enfin, ils aborderons largement la communication et la complémentarité cabinet-laboratoire. 

Le technicien de laboratoire n’a que rarement la possibilité de rencontrer le patient. Même si le recours aux photos et vidéos se démocratisent au sein de nos cabinets, elles ne suffisent pas à percevoir la personnalité et les attentes de nos patients aussi fidèlement que les entretiens menés au cabinet.

L’élaboration du projet esthétique par le praticien permet de tracer un calque pour l’élaboration du wax-up par le technicien. Nous verrons qu’il est maintenant possible de superposer les informations en 2D fournies par les photos et le smile design à la 3D (modèles et scans faciaux) grâce aux outils numériques qui ont largement intégrés les laboratoires de prothèses. 

Quelque soit la technique utilisée, le recours au smile design ou projet esthétique remet le patient au centre du traitement. Il permet de récolter et transmettre un maximum d’informations aux différents protagonistes. Utilisé et repris tout au long du traitement, depuis le diagnostic jusqu’à la réhabilitation prothétique finale, il assure une pérennité des objectifs fixés en accord avec le patient. 

Des demonstrations en direct d’utilisation de scanners faciaux , d’applications de smile design en réalité augmentée, permettront de percevoir leur intérêt.

coustrain dsd initial Close Up
boiron dsd initial Close Up
ut risus. libero. neque. non libero ante. mi, Praesent id elementum